Coins ados

Atelier avec Christiane Ledouppe (Bibliothèque Chiroux de Liège) et Jean-François Jacques (Bibliothèque de la ville de Paris)

Présentation des services de la bibliothèque Chiroux de Liège (diaporama sur l’histoire, les services et les espaces pour jeunes et adolescents)

  • beaucoup d’animations (669 en 2007 dont 98% sont réccurentes)
  • Mise en place de mobilier spécial mangas
  • mangas prêtés en séries complètes
  • Accès internet sous la surveillance de la banque de prêt et bridé
  • achat de titres hors collections ados qui sont mélangés dans les rayons
  • Concernant la politique documentaire, la bibliothèque n’hésite pas à multiplier les exemplaires de documents ados dans les différents espaces (jeunes, ados, enfants)
  • Les collections ados doivent être fréquement désherbées et les rayonnages pas surchargés
  • lors de l’accueil des classes ou des groupes, jeux pour découvrir le rangement. Une nouvelle version de ce jeu est mise au point avec l’aide d’un non-bibliothécaire: « embrouilles et débrouilles »
  • Animations: toutes les actions habituelles, notamment animation autour des jeux africains et un prix des lecteurs ados (Et Lisez-moi)
  • Le passage par la section ados n’est pas obligatoire car ils peuvent s’inscrire à la section Adultes dès 12 ans. En revanche, les adultes ne peuvent pas emprunter ni en section ados ni en section enfants. Ceci afin de préserver la liberté de choix des enfants et des ados.

J.F Jacques s’excuse de reprendre en grande partie l’intervention qu’il a fait lors d’une journée organisée par La Joie par les Livres.

  • préfère au concept de coin ados, la notion de parcours multiples dans les collections
  • à l’idée de prescription de tel ou tel livre, il es préférable de mettre à disposition des documents qui permettront de grandir
  • parce que la lecture est peu porteuse de sociabilité, les ados préfèrent des activités ludiques.
  • Les ados sont omnivores et multi-taches: butinnage tout azimut d’une activité à l’autre dans des temps très courts
  • défendre l’idée que lire est aussi un effort de construction de soi
  • Impossible injonction du plaisir de lire

Que faire?

  • facilité l’appropriation du lieu par ce public ados
  • multiplier les espaces pour multiplier les usages
  • diversifier les services
  • développer les compétences « ados » de tous les personnels au contact du public. Ne doit pas être réservé qu’à quelques personnes…
  • risque du coin ado qui stigmatise
  • Pourquoi ne pas préférer un fractionnement thématique tout type de publics confondus?
  • Proposer un accès internet le plus libre
  • dissocier lecture sérieuse et ludique n’est pas pertinent pour des ados qui passent très rapidement d’une activité à l’autre…
  • Ne pas négliger les aménagements extérieurs

Une réponse à “Coins ados

  1. « Accès internet sous la surveillance de la banque de prêt et bridé  » : insupportable… M…. on parle d’ados, pas de bébés…
    Il serait temps d’expliquer le Net aux ados, de leur apprendre à s’en servir et pas de leur cacher les choses honteuses.
    Il serait temps de les prendre, en bref, pour les (futurs) adultes qu’ils sont…
    A moins évidemment que ce soit Nous qui avons un problème avec ce qui se passe sur le Net et que nous tentons de planquer sous le tapis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s